Congrès scientifique international

Comprendre les processus de changement • Apports des méthodes qualitatives et mixtes


Infos

Dates
13 & 14 octobre 2022
Lieu
Université de Liège
Exèdre Dick Annegarn - Bâtiment B8
4000 Liège (Sart Tilman)
Voir la carte
S'inscrire

Ce colloque, organisé par l’Unité de Recherche ARCh (Adaptation, Résilience et Changement) de l’Université de Liège, a pour objectif de rendre visibles les apports des recherches qualitatives et mixtes en sciences humaines et sociales pour l’étude des processus de changement.

APPEL À COMMUNICATION

Date limite : 30 juin 2022

L’étude des processus de changement constitue très certainement un des champs de recherche les plus cruciaux mais aussi les plus complexes qu’il soit pour les sciences humaines. C’est pourquoi, aujourd’hui, les chercheurs déploient de multiples approches et outils d’analyse dynamique et cela dans divers domaines : psychologie clinique, sciences de l’éducation, psychologie de la santé, psychologie du travail et des organisations, psychologie de la délinquance, formation et pédagogie des adultes, sciences sociales, sciences politiques, anthropologie...

La recherche qualitative est actuellement en plein développement et essor, proposant une diversité de référents épistémologiques, de méthodes et d’approches, autant de voies pour l’étude des processus de changements. Les méthodes qualitatives recouvrant des techniques de collectes et d’analyse de matériaux visent notamment à comprendre les expériences personnelles, collectives et organisationnelles ainsi qu'à faire émerger les dynamiques sous-jacentes aux transformations.

La reconnaissance des méthodes qualitatives témoigne en soi d’un (processus de) changement au sein même du monde de la recherche et des universités qui sont longtemps restées enfermées dans un clivage entre « le quantitatif et le qualitatif ». Les approches mixtes, également en expansion et en débat, loin d’être un compromis, mobilisent des processus de recherche pouvant appréhender la complexité.

Ce colloque sera l’occasion d’une rencontre entre chercheurs des différents domaines  et horizons voulant croiser et partager leurs méthodes de recherches, les avancées,  réfléchir sur les postures du chercheur, les fondements épistémologiques, développer la réflexion éthique et les perspectives futures.

Programme

Journée du 13 octobre 2022
+

Voir le programme

8h00

Accueil

8h45

Ouverture du colloque :  Allocution Mme Anne-Sophie NYSSEN, Vice Rectrice à l’enseignement et au bien-être

9h - 9h30

Comprendre les processus d’adaptation, de résilience et de changements : un enjeu pour les sciences humaines, un objectif par les méthodes qualitatives et mixtes

Fabienne Glowacz, Directrice de l’Unité de recherche ARCH, Professeure à Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Education. Université de Liège.

9h30 - 10h30

« Les méthodes de recherche qualitative en psychologie comme processus de changement dans la conception de la recherche. Nouveauté ou retrouvailles ? ».

Marie Santiago Delefosse, Professeure et chercheuse en Psychologie de la santé, perspective qualitative et critique -Institut de Psychologie. Université de Lausanne.

10h30 - 11h15

« Les méthodes mixtes appliquées à l’étude des dispositifs en santé utilisant les pratiques de transes (hypnothérapie, méditation, etc. ) ».

Antoine Bioy, Professeur de psychologie clinique et psychopathologie et psychologue-clinicien -UR Laboratoire Psychopathologie et Processus de Changement (LPPC). Université de Paris 8.

11h15 - 11h45

Pause-café

11h45 – 12h30

« La méthode d’analyse en groupe : coproduction, restitution et répercussion des savoirs ».

Abraham Franssen, Professeur de Sociologie, d’Analyse de l’action publique et de Sociologie de l'action collective. Université Saint-Louis-Bruxelles.

12h30 – 13h00

Echanges et discussion

13h00 – 14h00

Lunch

14h00 – 15h30

Sessions en parallèle

Le programme des sessions sera publié le 15 aout 2022

15h30 – 16h00

Pause-café

16h00 – 17h00

« L'art de "prendre soin" au cœur des approches qualitatives ».

Pierre Paillé, Professeur à la Faculté des sciences de l’éducation, Université de Sherbrooke et Karine Rondeau, Professeure, Département de didactique. Université du Québec à Montréal

Journée du 14 octobre 2022
+

Voir le programme

08h30 – 09h00

Accueil

09h00 – 09h45

« Le processus de recherche qualitatif comme vecteur individuel de changement : de l'effet du processus de recherche sur les participants ».

Dana Castro, PhD – HDR- Psychologue, Psychothérapeute.
Membre associée de l'Unité de Recherche CLIPSYD. Université Paris Nanterre.

10h00 – 10h45

« L'enquête narrative en sciences humaines et sociales ».

Hervé Breton, Maître de conférences HDR en sciences de l’éducation et de la formation. Membre de l’équipe de recherche EES. Université de Tours.

10h45 – 11h15

Pause-café

11h15 – 12h00

« Analyser le changement, changer de méthode ».

Christophe Lejeune, Professeur associé en recherche qualitative. Université de Liège

12h00 – 13h00

Lunch

13h00 – 15h30

Sessions en parallèle

Le programme des sessions sera publié le 15 aout 2022

15h45 – 17h00

Retours des ateliers

Table ronde : experts, chercheurs et participants d’études.

Regards croisés et mise au carré 

Daniel Faulx, Professeur, Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Education - Département des Sciences de l'éducation. Université de Liège

 

Tarifs

  Tarif standard (*1)

Tarif réduit (Doctorants, étudiants, demandeurs d’emploi) (*2)

Avant le 12/07  200€ 150€
Après le 12/07  250€ 200€
Repas de gala 60€

 

(*1) Inscription individuelle incluant la participation au congrès « Comprendre les processus de changement – Apports des méthodes qualitatives et mixtes » des 13 et 14/10/22.
Comprenant les pause-café et lunchs.

(*2) Le tarif réduit est valable pour les doctorants, les étudiants et les demandeurs d’emploi.
L’inscription inclut la participation au congrès « Comprendre les processus de changement – Apports des méthodes qualitatives et mixtes » des 13 et 14/10/22.
Comprenant les pause-café et lunchs.

Paiement par virement bancaire : BE10 3400 9045 8804 - BIC/swift : BBRUBEBB (ING) avec communication : ARCh + Nom + Prénom

Comité scientifique

F. Glowacz (ULiège, Présidente)
S. Adam (ULiège) 
A. Babic (ULiège)
A. Blavier (ULiège)
J. De Mol (UCL)
D. Faulx (ULiège)
G. Fossion (ULiège)
I. Hansez (ULiège)
C. Lejeune (ULiège)
A.S. Nyssen (ULiège)
M. Poumay (ULiège)
R. Puglia (ULiège)
M. Santiago (UNIL)
E. Schmits (ULiège)

Accès & mobilité
+

En savoir +

Le bus

Le bus est une solution très pratique pour se déplacer en ville et vers les sites de l'Université. À Liège, l’offre de bus vers le Sart Tilman vient d'être améliorée avec la création de la ligne 158 au départ de Chênée. Celle-ci vient s'ajouter aux lignes 28 (Fléron), 48 (Opéra) et 58 (Guillemins).

Pour en savoir plus sur le prix des abonnements, les lignes et les horaires :
http://www.letec.be ou téléchargez l’application LE TEC

Le train

Pour en savoir plus sur le prix des billets et les horaires :
www.belgiantrain.be ou téléchargez l’application SNCB

Situation géographique de la Faculté de psychologie

Campus du Sart Tilman - Quartier AGORA <image004.jpg>
place des Orateurs 2
4000 Liège

Parking - P17 : Ce parking souterrain se trouve à proximité des bâtiments de Droit & criminologie (B31), de Psychologie & Sciences de l'Education (B32) et du Trifacultaire (B33). Il a une capacité de 320 places. Il est uniquement accessible aux personnes disposant d'une carte d'accès.

La Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Éducation est située sur un des côtés de l'esplanade triangulaire également bordée par le Trifacultaire et le bâtiment partagé par la Faculté de Droit, de Science politique et de Criminologie et la Faculté des Sciences sociales.

Le plan de ce bâtiment est complexe, car il joue sur la différentiation à tous les niveaux.

Épousant la pente du terrain, il présente des parties distinctes, de faible hauteur, accolées les unes aux autres au centre desquelles prend place un patio.
Les différentes parties du bâtiment n’ont pas toutes le même nombre d’étages. Les façades présentent une grande variété de détails décoratifs : ça et là, la brique est mise en œuvre différemment à certains endroits ; les fenêtres se différencient par leur forme, leurs dimensions et leur emplacement.

Les bâtiments de Droit, Science politique et Criminologie et de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Éducation font partie de ce que les historiens de l’art appellent la « seconde période » du Sart Tilman.
Cette période est celle des années 1980, où, par rapport aux premiers bâtiments, on se rapproche des formes urbaines plus traditionnelles ou plus classiques contrairement à la première phase des années 1960 qui, elle, est nettement plus moderniste. Durant cette seconde période, les bâtiments se présentent sous forme de volumes morcelés, de toitures en pente, les plans se complexifient.

Devant le bâtiment de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Éducation se trouve une des œuvres du Musée en plein air du Sart Tilman, à savoir le Labyrinthe de Léon WUIDAR, un marbre et granit de 1987.

 

Contact

Pour toutes questions, merci d’écrire à

Unité de Recherche ARCh (Adaptation, Résilience et Changement)

© Image from Pixabay

Partagez cet agenda